Reconversion : les causes, l’âge idéal et les conseils pour la réussir

La reconversion professionnelle est devenue une vraie tendance pour de nombreux salariés. Nombreuses sont les raisons qui peuvent encourager une personne à opter pour la réorientation de sa carrière professionnelle, mais pour la réussir les conseils que nous allons vous partager pourront certainement vous aider.

Les causes

Souvent il y a le manque de confiance en soi, l’absence d’envie et le manque de désir de continuer dans ce métier. L’insatisfaction peut aussi vous pousser à la reconversion. Souvent, les salariés veulent :

  • Gagner plus.
  • Bénéficier d’une meilleure ambiance de travail.
  • Chercher des horaires plus adaptés à leur vie.
  • Jouir des conditions de travail moins pénibles.

L’âge idéal pour changer de métier

De manière générale, il n’y a pas vraiment d’âge idéal pour changer de vie professionnelle, seulement, il y a l’âge pour chaque décision :

  • À moins de 30 ans, on vous dit souvent de vous faire une expérience sans trop être exigeant ni trop pressé.
  • Passés les 30 ans, les frileux vous diront que vous avez après tout une bonne gâche et que vous serez bête de tout lâcher.
  • À 40 ans, la vie n’est pas facile et vous commencez à être presque un senior dans le monde du travail.
  • À 50 ans, l’inquiétude vous tourmentera et vous vous inquiéterez sur l’avenir de vos enfants.

Bref, si vous allez toujours écouter votre entourage, vous n’aurez pas le courage de trouver votre vrai bonheur. Maintenant est toujours le bon moment si vous le voulez réellement. Toutefois, pour accumuler vos chances de réussite, vous devez obligatoirement anticiper et vous préparer aux changements.

Les conseils pour réussir

La reconversion peut être un chemin semé d’embûches, notamment pour ceux qui se précipitent. Pour ne pas se vouer à l’échec :

  • Ne confondez pas la lassitude pour votre vie professionnelle actuelle et la lassitude de votre métier.
  • N’oubliez pas que le plus important c’est l’histoire de vos reconversions professionnelles.
  • Déterminez le type de vie que vous voulez vivre et ne vous souciez pas de vos compétences actuelles, car les démarches de bilan de compétences sont à mettre de côté depuis ces derniers temps.
  • Réalisez plutôt un bilan de motivations et d’un travail sur la créativité, seul ou en compagnie d’un coach.
  • Testez le métier avant de vous former.
  • Estimez si les gens que vous allez côtoyer vont vous plaire ou non.

Découvrez le métier en répondant à quelques questions afin d’éviter les mauvaises surprises

Pour découvrir le nouveau métier, le mieux serait d’interviewer les personnes qui opèrent dans le domaine de reconversion envisagée. Au minimum, vous devez trouver des réponses à ces 6 questions :

  • Qu’est-ce qui leur plaît réellement dans leur quotidien professionnel ?
  • Qu’est-ce qui leur déplaît dans ce métier ?
  • Quelles sont les qualités humaines à avoir pour réussir dans le métier ?
  • Quelles sont mutations que ces personnes constatent ou anticipent au quotidien ?
  • Combien pouvez-vous envisager en termes de rémunération ?
  • Quel conseil auraient-elles aimé recevoir avant de se lancer dans ce métier qui vous captive tant en ce moment ?

Bref, pour réussir votre reconversion osez penser haut et surtout n’ayez pas peur de dépasser vos croyances limitantes et le regard des autres.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *