Les critères d’un coaching de qualité

Le choix d’un coach est primordial et on ne le redira jamais assez. Outre sa connaissance approfondie du monde de l’entreprise, ses capacités d’adaptation et son esprit d’ouverture, il doit également disposer d’une expérience confirmée, d’un minimum de travail de « développement personnel », mais surtout il doit être formé aux techniques de son métier. Il doit également respecter une déontologie éthique.

La durée du coaching

S’il y a bien une chose qui dérange les coachés, c’est la durée du coaching. Un coaching de qualité se reconnaît par sa période fixée et limitée à l’avance. En moyenne, l’intervention dure entre six et dix séances d’une durée d’une à deux heures chacune  et espacée d’au moins une semaine.

Le lieu du coaching

Quand le coaching est dirigé par un professionnel, le lieu sera bien précisé. S’il se déroule en interne, la salle sera précisée par l’entreprise. Si la séance se déroule en extérieur (chez le coach, dans une salle privée ou autres), les précisions doivent également être mentionnées. Peu importe le lieu, il est indispensable que la salle se tienne à l’écart des bruits et de toute indiscrétion. Ce point est important, car pour pouvoir se concentrer, l’assistance aura besoin d’un minimum de silence. Si la présence du coach a été toujours était le cas d’un coaching, de nouvelles pratiques débarquent en France. Les nouvelles pratiques se font en effet par téléphone ou encore par internet, mais en pesant le pour et le contre, nombreux plaident pour une relation en face à-face et même les coachs sont persuadés là-dessus.

L’engagement contractuel

Pratiquement, le coaching à la demande d’une entreprise doit absolument être encadré par l’établissement d’un contrat tripartite. L’établissement de cette convention permet d’éviter les dérives entre la demande de l’entreprise et le coaché car le document mentionne bien les informations suivantes :

  • La situation du coaching.
  • Les objectifs à atteindre.
  • Les modalités d’intervention.
  • Sa fréquence.
  • Son lieu d’établissement.
  • Le cadre du respect de la confidentialité.

Comment acheter une prestation de coaching ?

Vu la subtilité du métier et les effets qu’il apportera, il faut bien acheter une prestation de coaching. Pour s’assurer de faire le bon choix. Explorez avec lui trois critères fondamentaux :

  • Son parcours : sa formation en coaching ; son chemin d’accompagnateur et de professionnel ; ses cadres de référence professionnelles (méthodes, techniques, concepts) ainsi que le cadre déontologique dans lequel il agit.
  • Son écologie : comme l’évolution est permanente dans ce métier, il est important de savoir s’il se fait superviser par un professionnel, qui recadrera sa pratique.
  • Sa relation : relation saine où le coach est centré sur la problématique et sur les enjeux.