Les points à respecter lors de la rédaction de votre CV

La plupart des recruteurs se basent surtout sur les diplômes obtenus, les expériences professionnelles et les formations suivies. Pour cela, vous devez rédiger votre CV correctement. Pour séduire le responsable des ressources humaines, ne commettez aucune erreur dans cette rédaction. Ce guide vous serez utile pendant le montage de votre Curriculum Vitae.

Ayez une bonne présentation

Mettez toute votre créativité dans la rédaction. La moindre inattention pourrait rabaisser votre présentation jusqu’à rejeter votre candidature.

  • Jouez avec les polices, les tailles des lettres et la disposition de la page.
  • Montrez un design plutôt professionnel
  • Si la candidature se réalise par e-mail, renommez le fichier en suivant le contexte de la postulation. Utilisez une adresse e-mail éloquente qui dévoile votre nom ou au moins votre une part de votre identité.

Ne mentionnez que des informations pertinentes

Le CV n’est pas seulement un étalage de savoir-faire. Il reflète toute votre personnalité et votre comportement. L’attention que vous prêtiez à la rédaction de votre CV est l’attitude qui vous correspond quand vous travaillez. Une raison pour laquelle vous ne devriez insérer que l’essentiel. Ne montrez au recruteur que ce qu’il recherche.  Par exemple si vous ne postulez pour le poste de gestionnaire de back-office, nul besoin de mentionner que vous avez fait une expérience dans l’enseignement. Tout en étant brèves et efficaces, les chances ne seront pas minces pour vous.

Limitez les explications

Votre CV doit être à la fois concis et clair. Faites-vous à l’idée que le recruteur est un expert en la matière et que de simples précisions lui seraient plus que suffisantes pour déceler le message. Il va donner un peu plus de plaisir à considérer votre demande. Les longues explications vont alourdir votre CV et diminuer vos chances de recrutement.

N’exagérez pas

Mentionnez seulement ce que vous savez en réalité. N’ajoutez pas la nuance de vos compétences, car cela risque de détériorer votre réputation. Au moment de l’entretien ou lors de la période d’essai, vous pourrez être découvert et c’est à ce moment que les difficultés se présentent le plus. Pensez toujours à être honnête et loyal envers vous et envers le travail que vous envisagiez.

Soignez la forme

La forme du CV est ce qui réduit le plus les chances d’embauche.

  • Optez pour une mise en page simple, mais attractive.
  • Vérifiez les fautes d’orthographe et les erreurs syntaxiques.
  • Utilisez des phrases simples avec une liste à puce
  • Mettez votre plus belle photo, sans retouche et récente.

Évitez les tendances

Le développement d’internet a permis aux jeunes de télécharger un CV en ligne pour être tout de suite être transférer sur une candidature. Le problème c’est que le recruteur va éliminer la plupart des CV qui se ressemblent faute de manque de créativité. Vous devez relier votre personnalité et votre CV professionnel.

Accompagner les autres dans leurs besoins bancaires

S’il est un secteur d’activité qui prospère aujourd’hui en France et plus généralement en Europe de l’Ouest, c’est celui des services. Chacun d’entre nous a une vie bien pleine et rares sont ceux qui ont du temps pour se renseigner, s’informer sur les démarches qu’ils doivent entreprendre, qu’il s’agisse de trouver un prêt bancaire à un taux intéressant ou encore un bien immobilier qui leur permettrait d’investir un peu d’argent et d’en gagner davantage en le louant. Ce type d’activités est en effet chronophage d’une part, mais il demande aussi de pouvoir décrypter un certain nombre d’informations pour lesquelles le langage employé est très spécifique d’autre part.

Se faire aider par un intermédiaire

Il existe dans le secteur des services de très nombreux professionnels qui soient en mesure d’aider un ménage dans ses diverses démarches pour tout ce qui a trait à la banque et plus globalement aux finances. Le métier d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement – IOBSP – a donc le vent en poupe. Logiquement il attire de nombreuses personnes qui souhaitent apprendre les arcanes d’une profession dans laquelle elles pourront s’épanouir, ce qui fait de la formation au métier d’IOBSP proposée sur https://www.iobsp-niveau-1.com l’une des plus courues du moment. En effet il s’agit d’abord d’offrir un service dont ont besoin de nombreux particuliers et ensuite d’avoir la chance d’exercer un métier qui est aujourd’hui reconnu et encadré strictement par la loi française.

Un bien immobilier peut rapporter

A l’heure où le système des retraites de tous les régimes est remis en cause dans l’Hexagone, tout le monde a intérêt à trouver des moyens pour subvenir à ses besoins dans l’avenir, quand il ne travaillera plus. Dans ce cadre l’investissement dans la pierre a toujours été considéré comme une des solutions, puisqu’en achetant un bien immobilier on a entre les mains une valeur sûre : on peut le louer durant une période, ou bien le revendre plus tard quand on a besoin d’argent. Or personne n’est mieux placé qu’un IOBSP pour servir d’intermédiaire en la matière.

Les avantages du coaching dans une entreprise

Le coaching peut offrir toute une gamme d’avantages aux organisations de toutes tailles, en particulier les petites entreprises. Lorsqu’il est mené de manière efficace et productive, le coaching offre aux employés un moyen de se connecter, d’apprendre et de se développer au sein de l’entreprise et tout au long de leur propre cheminement de carrière. Le coaching implique de jumeler des professionnels expérimentés avec des employés susceptibles de les aider à s’adapter à l’environnement et à la culture du lieu de travail. Le coaching entre souvent en jeu lorsqu’un nouvel employé ou un employé actuel peut bénéficier d’une orientation personnelle sur des tâches, processus ou responsabilités spécifiques.

Optez pour un coaching optimisé pour obtenir une meilleure performance-employé

Le grand avantage du coaching est que vous obtiendrez très probablement des résultats rapides et positifs. C’est parce que le coaching est participatif et que les gens ont tendance à apprendre et à adopter de nouvelles habitudes plus facilement lorsqu’ils sont activement impliqués dans le processus d’apprentissage. Dès qu’une session de coaching se termine, vous pouvez implémenter une nouvelle pratique. Ainsi, vous pouvez envisager plusieurs résultats :

  • Amélioration du rendement, des cibles et des objectifs de chacun
  • Ouverture accrue à l’apprentissage et au développement personnels
  • Capacité accrue d’identifier des solutions à des problèmes spécifiques liés au travail
  • Développement de la conscience de soi
  • Permets une utilisation plus complète des talents / potentiels
  • Augmentation de la créativité, de l’apprentissage et de la connaissance
  • Facilitation d’adoption d’un nouveau style de culture / management
  • Amélioration des relations entre les gens et les départements

L’efficacité de l’équipe

En plus de développer les employés, le coaching peut améliorer le fonctionnement de l’équipe, du service et de toute l’organisation. Le coaching et le mentorat permettent aux gestionnaires d’identifier les faiblesses et les forces de chaque employé. Cela permet à l’organisation de capitaliser sur les ressources disponibles pour que toute l’équipe puisse continuer à bien fonctionner lorsque les employés demandent des vacances ou prennent un congé de maladie, car le coaching permet d’avoir des ressources humaines polyvalentes.

Le coaching est très important pour avoir une efficacité organisationnelle

Sur le plan organisationnel, le coaching et le mentorat peuvent offrir de nombreux avantages. Lorsque des professionnels expérimentés aident à modeler la carrière des personnels et à leur offrir des opportunités, les ressources humaines sont plus attachées à l’organisation de l’entreprise et sont prêtes à respecter leur engagement envers l’entreprise. Le coaching aide un employé à se sentir à l’aise avec la direction et cela encourage une communication ouverte, créant ainsi une expérience de travail positive. Cela peut permettre à l’entreprise de réaliser des économies qui auraient autrement été consacrées au recrutement et à la formation continue d’employés de remplacement.