Les effets du report de la retraite sur le recrutement des jeunes travailleurs

En raison de difficultés financières, bon nombre d’employés âgés cherchent à reporter leur retraite. Ils souhaitent bénéficier aussi longtemps que possible des prestations d’emploi. Mais comment ce report de la retraite affecte-t-il les recruteurs et l’afflux de jeunes travailleurs ?

Y aura-t-il assez de nouveaux emplois à l’avenir ?

Le problème lié au report de la retraite consiste en la possibilité d’emploi pour les jeunes travailleurs. Par conséquent, les mises à la retraite et le recrutement sont perturbés. Moins de jeunes travailleurs se joignent au marché de l’emploi. Ils sont en mesure d’offrir des prestations à ceux qui prennent leur retraite. Cependant, les employeurs doivent confronter à des coûts d’assurance et de sécurité sociale plus élevés pour les travailleurs âgés. Le problème est encore plus grave en raison de l’automatisation et de l’intelligence artificielle. Ces derniers perturbent le marché et entraînent moins d’emplois pour les jeunes qualifiés.

Quelles répercussions ont-ils sur la relève en matière d’emploi ?

Le report de la retraite pourrait également nuire à la relève des employés. Les travailleurs âgés et expérimentés restent plus longtemps dans leur poste. Ce fait réduit la possibilité pour les jeunes talentueux d’accéder à des postes plus élevés. Si ces tendances se maintiennent, il y aura moins de possibilités de promotion. Par conséquent, les recruteurs devront élaborer de meilleures stratégies de relève pour motiver les jeunes. Manque de meilleurs plans de relève, les entreprises pourraient commencer à perdre leurs employés talentueux et compétents. Ils seront démotivés en raison du manque d’occasions de progresser.

L’essor du recrutement après la retraite

En matière de recrutement, une autre nouvelle tendance en plein essor est le recrutement après la retraite. En effet, la majorité des employés n’arrivent pas à épargner suffisamment de fond pour leur retraite. Ils doivent chercher un emploi après leur retraite. Japon est un excellent exemple, où les chercheurs d’emploi dans la soixantaine sont la nouvelle norme. Des millions de retraités japonais se joignent à nouveau au marché de l’emploi. Ils ont l’avantage de travailler jusqu’à l’âge de 80 ans. Le gouvernement envisage même de nouvelles lois permettant aux employés âgés de reporter leur retraite jusqu’à l’âge de 75 ans.

Le changement d’emploi pour de meilleures options de retraite

Le facteur que les recruteurs devront se concentrer est l’option de retraite, au cours des prochaines années. Même aujourd’hui, il est fréquent que des employés changent d’emploi, car on leur a offert de meilleures options de retraite. Pour certains, les prestations de retraite sont encore plus importantes que leur salaire actuel. Un récent sondage a été effectué auprès de 1 800 employeurs sur l’âge de mise en retraite. 70 % d’entre eux estiment que les employés ne pourraient pas épargner pour leur retraite avant l’âge de 65 ans.